Selmer 607

Selmer 607


Disponibilité: Saison 2017/2018

SELMER #607
Album « Vol III Anniversary songs » sortie février 2017.

Après 2 albums en 2008 et 2010, l’élite de la guitare Jazz Manouche se réunit à nouveau autour de la mythique guitare Selmer n°607, fabriquée il y a 70 ans tout juste et identique au modèle utilisé par Django Reinhardt.
Les solistes Adrien Moignard, Sébastien Giniaux, Rocky Gresset et Noé Reinhardt accueillent pour cette nouvelle édition le jeune et talentueux Antoine Boyer, étoile montante de la guitare acoustique jazz et classique française.

Le principe reste identique : même section rythmique, même studio d’enregistrement, chaque soliste aura 2 titres sur la Selmer #607 pour exprimer tout son talent d’improvisateur et faire sonner cette guitare de légende comme jamais.

Suite

ADRIEN MOIGNARD
Guitariste autodidacte, Adrien Moignard puise ses premières influences dans le rock et le blues. Sa découverte à l’âge de 16 ans de la musique de Django Reinhardt marquera un tournant majeur dans son apprentissage guitaristique. Influencé par la suite par des guitaristes tel que Georges Benson, Pat Metheny, Biréli Lagrène, il développe aujourd’hui un jeu très personnel, à la croisée des styles musicaux. Ses nombreuses expériences musicales le mène à se produire dans divers projets de musique manouche et de jazz afro américain (Zaiti, Costel Nitescu Quintet, Selmer 607, Django Drom de Tony Gatlif…) et avec des musiciens comme Cyrille Aimée, Didier Lockwood, Stochelo Rosenberg, Biréli Lagrène, Sylvain Luc ou Rocky Gresset.

SÉBASTIEN GINIAUX
Né en 1981, Sébastien Giniaux débute le violoncelle à 6 ans au conservatoire de Bourg la reine avec Etienne Cardoze, puis poursuit son apprentissage aux C.N.R de Boulogne et d’Aubervilliers la Courneuve. Il rencontre la guitare et les musiques traditionnelles à 18 ans, et apprend l’instrument en autodidacte, avec pour influence première la musique de Django Reinhardt, à laquelle s’ajouteront bientôt les musiques des Balkans, la musique classique, le jazz, les musiques improvisées et bien d’autres. Il travaille également avec différentes formations en tant que compositeur, arrangeur et musicien, notamment pour Norig, Selmer #607, le Balkan Project, Téofilo Chantre, etc. Le travail de peintre qu’il poursuit depuis l’enfance l’amène à appréhender les différents supports artistiques comme autant de langages. En 2012 paraît “Mélodie des Choses”, oeuvre totale où se mêle musique, poésie et art pictural. En 2016, paraît “African Variations” où sa guitare et son violoncelle dialoguent avec la Kora du malien Chérif Soumano rencontré au Mali.

ROCKY GRESSET
Né en 1980 au sein d’une famille gitane, Rocky Gresset égrène ses premiers accords de guitare à l’âge de neuf ans. À l’âge de douze/treize ans, Rocky découvre l’oeuvre de Django, c’est « la culture » de son milieu, celui des gitans, tel qu’il le dit aujourd’hui.
Mais, s’il aime et respecte profondément la musique de Django, Rocky est rapidement attiré par d’autres guitaristes de jazz, sa racine : il devient ainsi fan de Wes Montgomery, Georges Benson ou encore de Pat Metheny. De plus, son écoute de la musique ne se limite pas à ses confrères d’instrument, Rocky éprouve également une profonde admiration pour l’oeuvre du pianiste Bill Evans.
Encore adolescent, Rocky croise de nombreux guitaristes dont Biréli Lagrène et Christian Escoudé. Ce dernier le conseille et l’encourage particulièrement. Il effectue ses premières (et rares !) prestations officielles au milieu des années 2000.
Au delà de la sphère « gipsy », dont il est devenu une figure recherchée, la liste des musiciens qu’il côtoie, est longue. Pour l’éclectisme, citons juste les frères Belmondo ou encore Jean Marc Jafet. Si la guitare acoustique et la musique de Django lui sont familières depuis son enfance, Rocky Gresset possède un tel attachement et une telle culture de la guitare américaine que sa capacité d’adaptation et d’expression lui autorisent une grande diversité d’expériences.

NOE REINHARDT
Né en 1979 d’une famille manouche et apparenté à David Reinhardt, Noé Reinhardt a bien entendu toujours baigné dans la musique de son aïeul Django. Pas étonnant que les notes glissent naturellement sur sa guitare acoustique ou électrique !
Invité sur de nombreuses scènes nationales, Noé se produit régulièrement dans de nombreuses formations avec la sensibilité des gens du voyage qui le caractérise. En 2004 sort sous le label Cristal Records, l’album David Reinhardt Trio où Noé trouve sa place aux côtés de son cousin David et de Samy Daussat. En 2008 et 2010, Noé Reinhardt participe aux deux albums Selmer #607 qui présentent la nouvelle génération des guitaristes de style manouche, avec notamment quelques uns de ses compositions. En juin 2011, son premier album Eleven Standards est sorti chez Label Ouest / L’autre Distribution. Un disque profondément marqué par les influences de l’école américaine du jazz et du répertoire latin et brésilien.
Noé Reinhardt possède une virtuosité étonnante et une approche guitaristique pleine de profondeur manouche qui font de lui un digne héritier de Django mais pas seulement. Ce jeune guitariste est l’un des musiciens de tout premier plan au sein de la nouvelle génération.

ANTOINE BOYER
Antoine Boyer a bu aux sources des plus authentiques figures du jazz tzigane, disciple en particulier des maîtres Mandino Reinhardt et Francis-Alfred Moerman, auprès duquel il enregistre en 2009 un premier CD-DVD remarqué par la critique française (Jazzman) et américaine (Vintage Guitars) et à qui il rendra hommage au festival Gypsy Swing d’Angers en 2010, puis au festival Django Reinhardt de Samois en 2011, pour l’ensemble de son oeuvre. Le 2ème CD d’Antoine Boyer, intitulé Leské (« pour lui », en langue manouche), a reçu plusieurs récompenses, dont le « Bravo » du magazine Trad’Mag.

Suite à la publication de Sita, son 3ème CD, Antoine Boyer a été distingué par le magazine Jazzman et choisi comme « Révélation 2012 » par Guitarist Acoustic. Il est le premier guitariste de jazz tzigane à recevoir cette récompense très prisée. Antoine Boyer a été programmé par la plupart des festivals consacrés au jazz tzigane aux Etats-Unis et en Europe et a partagé la scène avec des musiciens aussi renommés que Philip Catherine, Angelo Debarre, Raphael Faÿs, Tim Kliphuis, Jon Larsen, Lollo Meier, Adrien Moignard, Robin Nolan, Stochelo Rosenberg, Paulus Schäfer, etc.

http://www.selmer607.com/
Crédit photo : Clément Reboul

« 

Vidéos

Dates

Aucun évènements prévu pour le moment. Toutes les dates du groupe »

News

Sur le web

Weblink-128