René Lacaille

RENE LACAILLE

// Île de la Réunion //

Figure légendaire du sega moderne, grand griot du chant maloya, René Lacaille et son accordéon est l’incarnation d’une culture musicale créole unique, celle de l’île de la Réunion qui intègre des rythmes et des instruments africains, indiens, malgaches et européens. Ancien compagnon de route de Luc Donat et Alain Peters, grand voyageur des folklores africains et méditerranéens, il chante avec Gatir les fêtes insulaires et ravive les bals créoles.

Musicien étonnant, René Lacaille est né en 1946 dans une famille de musiciens de bal « la poussière » à la Réunion. Il joue avec son père et ses frères, à la batterie et à l’accordéon, avant de passer à la guitare et au saxophone, en autodidacte. Il quitte la Réunion une première fois en 1966.

Suite
En métropole, il apprend le solfège avec son frère Renaud, trompettiste. Il rentre à la Réunion au début des années 70 pour la grande aventure des groupes qu’il monte sur place : Ad Hoc, Caméléon, avec Alain Péters et Loy Erlich. Ils créent ensemble ce qu’on appelle le maloya électrique : René ne joue plus alors que de la guitare. De retour en France en 1979, il fait l’expérience du jazz, joué dans les boîtes à Paris, mais il accompagne aussi des musiciens créoles, comme Luc Donat.

Il découvre Danyèl Waro à Bourges à la fin des années 80 et décide de reprendre l’accordéon, retour aux sources enrichi de tous les rythmes et de toutes les musiques croisées, venues d’Afrique ou d’Amérique du Sud. Il tourne beaucoup en Afrique et dans l’Océan Indien.
La rencontre avec Bob Brozman au milieu des années 90 lui ouvre le monde anglo-saxon et lui vaut une reconnaissance internationale (Festival d’été de Québec, tournées en Autralie, Womad, Womex). René aime les sonorités, les rythmes métissés et les rencontres.
Il joue avec ceux qui comme lui ne boudent jamais leur plaisir quand il s’agit de partager un peu de chaleur : Bob Brozman, Debashish et Subashish Bhattacharya, Lo’Jo, Vincent Ségal, Loïc Lantoine, André Minvielle, Fantazio, les accordéonistes Jean-Luc Amestoy, Michel Macias et Philippe de Ezcurra (au sein des Accordéons Daquí), Raul Barboza et Antonio Rivas (Accordéons en Escales), Régis Guizavo, Marcel Loeffler, Joaquin Dias, Richard Galliano, mais aussi des groupes comme les Chevals, la Campagnie des Musiques à Ouïr, des circassiens comme la Cie du P’tit Vélo, des acrobates comme les Sélènes…

René Lacaille se produit avec ses propres formations, en duo au gré des rencontres et des coups de cœur, en duo ou trio avec ses enfants (Lacaille èk Marmaille) ou avec le septet Fanfaroné. L’enregistrement live du groupe Fanfaroné à la Réunion est sorti le 1er septembre 2014, distribué par l’Autre Distribution. Nouvelle création du trio Lacaille èk Marmaille en 2014.
L’album GATIR est paru en 2015. René Lacaille anime régulièrement des stages et des ateliers avec des publics très divers : scolaires, musiciens amateurs de tous niveaux et pratiquant tous instruments mais aussi des professionnels (fanfares, compagnies d’arts de la rue). Rien ne compte davantage que de faire partager la musique dans laquelle il est né et qu’il porte depuis toujours, en l’enrichissant.
Très bel article sur le Petit Bulletin par Sébastien Broquet janvier 2016

Tour

  • 01.12.2018 à Centre Culturel Le Sonambule

    Partagez !FacebookGoogle+Twitteremail

  • 01.12.2018 à – Le Sonambule – Gignac (34)

    Partagez !FacebookGoogle+Twitteremail

Discographie

GATIR (2015)
Do Bwa / L’Autre Distribution

gatir rené lacaille

FANFARONNÉ (2014)
Do Bwa / L’Autre Distribution


Toutela Discographie

POKSINA (2011)
Dacqui / Harmonia Mundi

CORDEON KAMELEON (2009)
Connecting Cultures / Rue Stendhal&gti

cordeon-kameleon

MAPOU (2005)
World Music Network / Harmonia Mundi

mapou

DIGDIG (2003)
World Music Network / Harmonia Mundi

digdig

PATANPO (1999)
Dacqui / Harmonia Mundi

ASTER (1996)
Discorama


Suivre l’actu



Contact

Germain Barataud
+33 (0)6 84 38 76 92
  germain.b@lamastrock.com